Organiser son mariage step 2 : la salle de réception

Votre fichier excel de la mort est prêt ? Alors vous savez maintenant combien vous serez, du moins approximativement, et ça c'est cool !

 

Passons maintenant à un truc beaucoup moins cool : la recherche de la salle de réception.

Je ne veux pas vous déprimer, mais franchement, c'est bien bien relou de chercher la salle idéale.

 

Essayons de rendre cette étape un peu plus fun, ou en tous cas un peu plus facile !

 

Il y a plusieurs points sur lesquels il faudra vous mettre d'accord avec vous même et avec votre moitié(e), si son avis compte bien sur...

 

  1. Le type de lieu qui vous plairait : Préférez-vous une salle de réception "classique", belle à l'intérieur mais sans jardin et pas forcément esthétique de l'extérieur ? Un château, un domaine, un manoir, une abbaye, bref, un de grands espaces et du cachet, mais un peu rétro / vintage / vieillot ? En terme de prix, sachez que vous ne paierez pas forcément moins cher une salle située sur un parking de zone industrielle qu'un château, et inversement. Chaque propriétaire fixe ses prix, alors ne vous mettez pas de barrières, et tentez votre chance par téléphone si vous avez un coup de cœur ! Les sites de référencement de salles sont assez bien fournis, et les filtres proposés pour vos recherches donnent des résultats assez précis. C'est la base pour commencer, mais vous pouvez aussi aller faire un tour sur AirBnB par exemple, où certains propriétaires proposent de louer leurs biens pour des réceptions privées.
  2. La durée idéale de location : Si vous avez de la chance, votre salle proposera d'office une location sur le weekend, du vendredi au dimanche. C'est le top, parce que ça vous permet d'installer (à vous ou à votre wedding planner, moi je dis ça...) toute votre déco la veille, d'être tranquille le jour J, et de débarrasser seulement le lendemain, après le brunch ! Parce que oui, si vous avez le salle le dimanche, ce serait trop bête de ne pas faire de brunch, le brunch c'est la vie ! On reviendra sur ce point plus tard... . Vous avez aussi des salles qui organisent des mariages le vendredi, ce qui, si vous souhaitez vous marier un samedi, vous empêchera d'installer votre décoration la veille. A vous de voir si vous avez le temps dans la matinée de vous en occuper. OU ALORS vous engagez un wedding planner, et là vous êtes tranquilles (moi je dis ça...). Quoi qu'il en soit, prenez ce critère en compte dans vos recherches s'il est important pour vous.
  3. Le prix : Parce que vous trouverez des salles à 500€, et d'autres à 10.000... voir à 40.000€ pour le château de Vaut Le Vicomte (je ne sais pas s'il y a vraiment beaucoup de gens qui se marient là bas mais ça doit être STY-LÉ ! ), allez jeter un œil sur les sites internet des salles que vous sélectionnent les sites de référencement (qui ne proposent pas de filtres de budget, les petits fourbes) pour avoir une idée des prix avant d'aller plus loin, ça évitera des frustrations.

 

A partir de là, si vous avez de la chance, vous avez 5 ou 6 salles dans le collimateur. Si, comme moi, vous êtes bien relou sur vos critères, vous en avez une seule. Ne vous suicidez pas, au pire au Quick ils organisent des fêtes de dingue.

 

C'est maintenant le moment de téléphoner aux propriétaires des salles que vous avez retenues. Pensez à faire un tour complet de chaque site internet pour vous faire une idée globale du lieu, notez vos éventuelles questions, et attrapez votre bloc note pour y noter les réponses (car non, vous ne retiendrez pas tout, tout va se mélanger en un magma informe dans votre esprit, c'est normal).

 

Voici quelques exemples de questions utiles à poser lors d'un premier contact téléphonique :

  • Reste t-il de la place sur la période qui vous intéresse ? C'est normalement la disponibilité de la salle qui doit déterminer la date de votre mariage. Il est toujours bien de savoir approximativement à quelle période vous souhaitez vous marier, mais ne vous tirez pas une balle dans le pied en restant bloqué sur une seule date (à moins d'avoir des impératifs précis, genre la position de la lune ou ce genre de trucs). La légende raconte que certaines salles sont bookées deux ans à l'avance. C'est vrai, parce que certaines personnes sont folles. Mais vous aurez normalement plusieurs propositions de weekend sur l'année en vous y prenant 8-9 mois à l'avance. Si la réponse est oui, vous pouvez passer à la suite petits veinards !

Vous pouvez ensuite poser dans le désordre les questions suivantes :

  • Y a t-il des prestataires imposés ? C'est un peu la mode en ce moment, et sincèrement on a horreur de ça, mais parfois ça arrange les mariés de tout prendre au même endroit, ça évite la prospection et les soucis d'organisation, mais ça enlève aussi le choix, la mise en concurrence des prix... Le plus souvent ce sont le traiteur et le DJ qui sont imposés, et ça fait flamber les prix, alors n'hésitez pas à poser des questions supplémentaires si la réponse est oui.
  • Quels sont les horaires ? On entend par là "à quelle heure doit-on dire aux gens de rentrer chez eux parce que l'heure supp est à 550€ et que ça fait bien chier euh cher !" Idem pour les limitations de volume pour la musique, passé une certaine heure il faut parfois calmer les ardeurs du DJ, c'est toujours bon à savoir.
  • Le ménage est-il compris dans le prix ? Si vous devez le faire vous même, ce serait top de ne rendre la salle que le lendemain, parce qu'on a déjà vu des mariés passer le balais vers 3h du matin. Et c'est triste.
  • Le mobilier est-il fourni ? C'est un budget assez conséquent de louer tout le mobilier chez un prestataire extérieur, alors de plus en plus de salles ont entendu les supplications des futurs mariés et ont investis dans des tables rondes et dans des chaises Napoléon. Ça c'est si vous avez beaucoup de chance. Si vous avez moins de chance, ce sera des tables rectangulaires et des chaises pliantes rouges ou bleues (ça ne devrait pas exister, et pourtant...). Et si vous n'avez vraiment pas de chance, la salle sera vide. Mais ça va alleeeeer !
  • Y a t-il des hébergements sur place ou à proximité ? C'est toujours bien de les mentionner sur vos faire-part, surtout si (comme moi) vous vous mariez dans un coin un peu paumé.
  • Peut-on faire un lâcher de lanterne ? Un feu d'artifices ? Une cérémonie laïque à l'extérieur ? Allumer des bougies ? Liste non exhaustive à affiner en fonction de vos projets pour cette journée !

Si tout vous semble bien, il ne vous reste plus qu'à vous rendre sur place pour aller voir ce que ça donne "en vrai" !

Et si sur place tout est parfait, demandez bien quelles sont les conditions de réservation (montant de l'acompte, de la caution) avant de vous lancer.

Certains propriétaires jouent sur la corde sensible en vous disant qu'il faut vous dépêcher, qu'il y a d'autres couples sur le coup... ça peut être vrai... comme ça peut être faux ! Prenez le temps de la réflexion, ne vous précipitez pas, et SURTOUT  prenez le temps de souffler et de faire la danse de la victoire quand vous aurez validé votre choix !

 

Maintenant que vous avez votre date, on va pouvoir passer aux choses sérieuses * émoticône chapeau de fête * !

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Louval (mercredi, 20 janvier 2016 19:42)

    Tu ne pouvais pas le faire plus tot ton blog lol ,
    c est tellllllement plus simple avec tous tes conseils !!!!!!!

  • #2

    Anaïs (jeudi, 21 janvier 2016 16:15)

    C'est la que tu vas te marier ? C'est la ? C'est laaaaa ? :)